Project Description

ma femme est pasteure dans bonne nouvelle de février 2015

Ma femme est pasteure

“ Le pasteure d’aujourd’hui essaie de vire au jour le jour de l’Evangile et de l’amour du Christ en en témoignant „. C’est ce pasteure authentique que les internautes suivront dans les douze épisodes de trois minutes de “ Ma femme est pasteure „, dès mi-février sur le site de “ 20 minutes „. après “ Bienvenue chez nous „, la pasteure Caroline Costa et son mari  se remettent à l’écriture pour dépasser  les clichés sur le ministère. „Le pasteure est humain : drôle et imparfait. Et l’imperfection rend plus crédible. Dieu ne s’est-il pas incarné en Jésus, un homme, pour être plus crédible ? „. interroge Carolina Costa. Pour „être là où sont les gens „, le couple auteur et acteur de la série opte pour un format court et drôle. rafraîchir l’image vieillie du ministre et “ faire réfléchir, même quelque secondes „, c’est le but de la capsule. Le synopsis = Lui est agnostique, rationnel et matérialiste, il monte sa start-up à la maison. Il n’avait pas prévu la vocation de sa femme et découvre que pasteure, c’est tout le temps. Elle porte des baskets, un peu baba-cool, parle „djeun’s“ Et sa foi est fondée sur l’amour. Vie de couple dérangée, mariage, service funèbre et emploi du temps, les thèmes abordent l’envers du décor du ministère à travers les yeux du mari : “ Comment être pasteure et hyperconnectée, alors que la campagne de l’EPER dénonce le travail des enfants dans les usines de portables ? “ Pour toucher un public surtout hors de l’Eglise, les auteurs font appel à des caricature qui font rire pour mieux les dépasser. Dépoussiérer l’image donc. “ Si les gens se souviennent que le pasteur a changé, nous pourrions leur être plus sympathiques. Et qui sait, le jour où ils en auront besoin, ils se tourneront peut-être vers nous 2, sourit la pasteur.

 

la suite de l’article sur

ma femme est pasteure dans bonne nouvelle de février 2015