Project Description

Ensemble de novembre 2016

Internet : Deuxième saison de „Ma femme est pasteure“

La web-série qui retrace le quotidien de la pasteure Clara et de on marie agnostique Thomas est de retour sur la toile avec huit nouveaux épisodes.

Rédaction – Dès le 6 octobre, les romands ont pu découvrir la deuxième saison de la série internet „Ma femme est pasteure“ sur le site internet de 20 minutes, sur Youtube et sur mafemmeestpasteure. ch. La chaîne régionale genevoise Léman Bleu ainsi que maxTV et TVM* diffusent également les épisodes. La série peut aussi être visionnée via les sites des Eglises sponsors de la série, à savoir l’Eglise protestante de Genève, L’Eglise réformée vaudoise, neuchâteloise et fribourgeoise.

La série est inspirée de l’histoire vraie des comédiens et réalisateurs du projet. Carolina Costa est pasteure dans l’Eglise protestante de Genève et Victor Costa est un vrai agnostique non pratiquant. Plusieurs acteurs invités romands tels que Didier Charlet dans son rôle exécrable et comique du „diacre de Chastavel“ ou encore Jonas Schneiter, l’animateur de Namasté sur Couleur 3, viennent enrichir la deuxième saison de cette série internet.

Succès international

La première saison de la série a été fortement sollicité par le public, reconnue par les professionnels et relayée dans de nouveaux médias. Sélectionnée dans une quinzaine de festivals web internationaux, cette série a notamment remporté une mention spéciale à New York, le prix de meilleure actrice pour Carolina Costa au Bilbao Web Fest et le prix et le prix du public comme meilleure web-série à Valence. Les épisodes sont disponibles avec des sous-titres anglais et espagnols. La série vient également d’être doublée en allemand, grâce au soutien des Eglises réformée suisses alémaniques. Elle sera diffusée tout prochainement sur Youtube. Cette traduction permettra également une diffusion dans le camion de la Réforme sur tout son parcours jusqu’a Wittenberg.

Ensemble de novembre 2016